Définitif ou Bio-résorbable

PIGMENTS DÉFINITIFS :  à éviter.

Le tatouage classique des cheveux n’est pas une tricopigmentation.

Comme le tricopigmentiste ne pourra réaliser un tatouage dans votre dos pour des raisons artistiques, de formations ou autres.

Le tatoueur n’a pas la formation pour réaliser une tricopigmentation, le cuir chevelu à ses particularités et est bien diffèrent des autres parties du corps.

Méfiance car cela implique l’utilisation de pigments aux composants synthétiques.

Ces pigments habituellement utilisés pour le tatouage sont très dangereux.

Ceci ne peut être envisagée sans en connaitre les risques !!!

Voir les photos encadrées de tatouage capillaire raté ou mal exécuté et souvent impossible à corriger. photos

CHANGEMENT DE COULEUR : avec l’exposition au soleil, les
pigments s’oxydent et deviennent gris/bleus dans les 12 mois.

MIGRATION DU PIGMENT : injectés dans la peau, les pigments ont
tendance à s’élargir, rendant le point ou le trait plus grand que
l’épaisseur naturelle du cheveux.

IRRÉVERSIBILITÉ DU TRAITEMENT : les pigments employés ne peuvent être résorbés.

PIGMENTS BIO-RESORBABLE : utilisés dans les centres agréés.

Notre centre utilise exclusivement ce type de pigment.

La Tricopigmentation Orignale implique l’utilisation de pigments bio-résorbables qui entre 6 et 18 mois, commenceront à être engloutis par les macrophages et éliminés au travers des voies lymphatiques, urinaires et de la transpiration.

Ils se seront totalement résorbés au bout de 18 à 30 mois.

Cette approche implique une révision annuelle lorsque le résultat s’éclaircit. Ces retouches font aussi partie de la construction et du résultat final de celle-ci, plus le temps passe et plus l’effet est bluffant de réalisme.

Cette révision peut être perçue comme un inconvénient.
Pourtant elle permet de maintenir une illusion d’optique parfaite
en adaptant la couleur du pigment sélectionné à l’évolution
naturelle de vos cheveux de la peau et de l’age.

Elle disparaitra naturellement si vous décidez de ne pas poursuivre.