AAG ou Alopécie Androgénétique.

ALOPÉCIE ANDROGÉNÉTIQUE.

L’alopécie androgénétique, Souvent appelée aussi calvitie commune, est la forme la plus courante de la chute de cheveux. Elle se traduit par une diminution progressive et définitive de la qualité et de la quantité des cheveux. Elle impacte aussi bien les hommes que les femmes. Issue directement de nos gènes héréditaires aux hormones mâles (la testostérone), ce type d’alopécie peut commencer dès la puberté. L’alopécie androgénétique masculine évolue généralement en laissant le front et le sommet du crâne dégarni, alors que la calvitie féminine androgénétique sera plus diffuse, le plus souvent concentrée sur le dessus du crâne.
Afin de ralentir son effet chez l’homme, un traitement général eut être prescrit comme – le finastéride . Par ailleurs, que ce soit chez l’homme ou chez la femme, un traitement local à base de minoxidil peut être appliqué sur le cuir chevelu. Enfin, la chirurgie permet de combler les pertes capillaires par une greffe complétée souvent par une tricopigmentation densité.

Les procédures proposées comme la densité est une solution efficace pour lutter et faire disparaître cette calvitie.

Les hormones.

La testostérone est en partie la cause de cette chute de cheveux. Cette hormone contient une enzyme la 5 alpha-réductase, qui contribue à la formation de l’hormone dihydrotestostérone (DHT). Les follicules pileux particulièrement sensibles à cette enzyme, la phase de croissance du cheveu va de ce fait s’accélérer. A terme, la formation du cheveu cesse définitivement.

Par ailleurs, l’alopécie androgénétique n’à pas de la même évolution selon le sexe. Alors chez l’homme, c’est le front et le sommet du crâne qui vont se dégarnir, elle sera beaucoup plus diffuse chez la femme. L’alopécie androgénétique féminine se manifeste par une diminution du volume et de la masse globale des cheveux.

Comment reconnaître le degré de calvitie : L’échelle de Hamilton présente les sept stades de l’évolution de la calvitie masculine et l’échelle de Ludwig les trois stades de la calvitie au féminin.